Annie-Claude Ferrando

evocation-iiverre-thermo-bois-70x40x15Annie Claude ac-ferrando-2013Ferrando  est née à Babel Oued (Alger) et passe  sa jeunesse à Batna dans les Avrès jusqu’en 1962. Arrivée  à Marseille, Elle aborde  la peinture  grâce à Marcel Peron, un peintre montmartrois venu s’installer dans le midi et dès 15 ans participe pour la première fois à une exposition. Elle y rencontre son mari, Claude FERRANDO. En 1965, sa famille s’installe à Rouen où elle suit pendant 3 ans des cours de dessin aux Beaux Arts et c’est en 1976 que la peinture a , petit à petit, envahi sa vie. Un lointain souvenir d’enfance et la découverte de la Sagrada Familia de Gaudi sont à l’origine de sa technique très particulière de peinture et c’est sous le nom de FERRANDO qu’elle signe ses œuvres depuis 1991.

« Créer, créer, je suis une passionnée de création, mettre sur une toile ce qui bouillonne en moi, ,coller , déchirer, colorer, vernir, laisser sécher et récolter.

Modeler des formes, en apprivoisant la porcelaine.

Inventer d’autres formes, en thermoformage le verre.

Immortaliser mes formes grâce aux bronzes,

Utiliser le papier, l’encoller, le travailler dans l’espace :

Un trait d’union entre ma peinture et ma sculpture.

Au jeu des métiers, si j’avais été scientifique, j’aurais été chercheur, je suis artiste et je suis avant tout « chercheur ».

Mes tableaux ont deux lectures, de loin et de près où vous pouvez découvrir de vieilles ėcritures, de la paille de riz, du fil, des plumes,  de la coquille d’oeuf, de vrais morceaux de billets démonétisés obtenus auprès de la Banque de France, etc… »

FERRANDO

Posté dans la catégorie 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *